2019 – Le rayon vert

Exposition collective
Du 06 au 27 août 2019 à la Galerie Folle Béton (Paris, 17ème)

« L’été tant attendu sera-t-il à la hauteur de nos films de vacances ? Il suffit d’un imprévu, d’une contrariété pour se sentir perdu dans la chaleur d’un Paris désert. Delphine ne sait pas si elle reste ou si elle part, si elle va à la mer ou à la montagne. Le personnage errant du Rayon vert d’Eric Rohmer est confronté au temps libre dans ce qu’il a de plus vertigineux : l’embarras du choix. Les vacances nous laissent face à nous mêmes, seul.e ou entre ami.e.s, elles nous amènent à prendre position, à s’affirmer face à de nouvelles rencontres. Alors que nous sommes toujours tenté.e.s de remettre à plus tard, le rythme des jours nous rattrape. Le rayon vert est le dernier rayon du soleil à frapper sur la mer. Il est dit, notamment par Jules Verne que celui qui en est témoin voit un instant clair dans son cœur. Même quand les conditions climatiques le permettent, le rayon vert a quelque chose d’insaisissable ; c’est un évènement qui nous dépasse. On a beau prêter attention aux signes, comme aux cartes à jouer dans la rue, il nous faut avancer à tâtons, avancer pour mieux revenir sur nos pas. Si la lumière et le paysage peuvent agir à la manière de révélateurs romantiques et insuffler un sentiment d’harmonie, le regard que nous portons sur nos expériences nous appartient. Le rayon vert apporte peut-être une émotion profonde, il nous permet d’avancer dans un été irrésolu. »

Henri Guette

Artistes exposants :
Charlotte Dalia, Maëlle Foix, Alex Hutwhol, Tzu-Chun Ku, Antoine Medes, Dalle Park-Chae, Biole Park Chae, Felix Shinera

Commissariat :
Yves Bartlett et Henri Guette
Illustration de couverture :
Maëlle Foix
Photos :
Lucas Charrier

Instagram, Facebook, e-mail
Herbe armée, Folle Béton
L'herbe est armée, sur fond gris de béton, ce site web est cimenté par Paul Bouigue à l'orée de Turin, via Padova, 32.